Eaux et Milieux Aquatiques de Côte-d’Or
Environnement / Economie circulaire

La Boucle des Maillys

Le site de la Boucle des Maillys, propriété départementale, est ouvert aux amateurs de nature.

Partager :
Imprimer :
Boucle des Maillys

La Boucle des Maillys, boucle fluviale de la Saône, est un site unique en Côte-d’Or. Sous ce terrain acquis et géré par le Département, se trouve l'une des dernières nappes phréatiques non exploitées du département.

Objectif ?  Améliorer puis préserver la qualité de cette ressource potentielle en eau potable afin de la rendre disponible aux besoins futurs de la population du Département.

La Boucle des Maillys

A la découverte de la Boucle des Maillys

Il est possible de se rendre sur le site pour se promener à pied, à cheval ou à vélo et profiter des paysages du Val-de-Saône, ou pour accéder aux berges de Saône pour la pêche.
De nombreuses espèces d'oiseaux restées longtemps absentes reviennent occuper l'espace et parfois s'y reproduire.

Un peu d’histoire…

Face aux difficultés récurrentes rencontrées pour l'approvisionnement en eau potable en période de sécheresse et eaux stocks limités en eaux souterraines, le Département a initié dès 1995 une démarche de recherche de ressources stratégiques pour l'alimentation en eau potable future du département.
La Boucle des Maillys a rapidement été identifiée à fort potentiel, non utilisé, avec une capacité de production de 9 millions de m3/an, mais avec un risque de pollutions diffuses d'origine agricole.
Le Département a alors engagé une politique d'acquisition foncière amiable afin de maîtriser l'usage du sol et de protéger ainsi sa ressource en eau.
Une déclaration d'utilité publique obtenue en mars 2008 a été utile pour achever un plan de gestion et un programme scientifiques d'études ont été développés. Ils confirment la maîtrise de la qualité de l'eau lors des pompages longue durée (baisse des teneurs en nitrates de 100 à 40 mg/l). Cette ressource, faiblement impactée par les épisodes de sécheresse, apporte une réponse tant qualitative que quantitative à l'alimentation en eau des populations.

 

Une gestion durable du site favorisant la biodiversité

Le maintien d'un couvert végétal tout au long de l'année alternant pâturage, fauche tardive et fauche normale ainsi qu'un réseau de haies dense, et d'espaces préservent la qualité de l'eau et favorisent la biodiversité.