Animation et attractivité du territoire

Projet alimentaire territorial

Lancé en octobre 2019, le Projet alimentation territorial vise à valoriser les produits de Côte-d’Or et à développer la consommation locale.

Partager :
Imprimer :
Projet alimentaire territorial

Depuis 2011, le Département met en œuvre une politique alimentaire dont l’objectif est de soutenir l’activité agricole, maintenir l’activité en milieu rural et les paysages, et assurer un approvisionnement de qualité aux convives de la restauration collective côte-d’orienne. 

Porté avec la Chambre d'Agriculture de la Côte-d'Or, et mené en étroite collaboration avec la Chambre du Commerce et de l’Industrie de Côte-d’Or et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, le Projet Alimentaire Territorial départemental (PATd) est une démarche de terrain volontaire et collective associant les acteurs du territoire.

Le PATd, une démarche en 3 dimensions : économique, sociale et environnementale

Les enjeux

  • structurer et consolider les filières locales pour préserver l’activité et développer la valeur ajoutée sur les territoires,
  • rapprocher l’offre et la demande en produits locaux, notamment en optimisant les livraisons,
  • contribuer à l’installation d’agriculteurs et à la préservation des espaces agricoles,
  • soutenir les productions locales agricoles et viticoles,
  • favoriser la cohérence des politiques alimentaires à l'échelle départementale et infra-départementale par l'animation auprès des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale (EPCI) et Pays/PETR. 

L’objectif

Développer et favoriser l’accès à tous à une alimentation locale et de qualité.

La marque Savoir-faire 100% Côte-d’Or, emblème de cette démarche. Elle vise à identifier, protéger, et faire connaître les savoir-faire locaux, biens et services de qualité produits en Côte-d’Or.

Les actions menées depuis 2011

  • accompagnement du personnel de cuisine des collèges et établissements sociaux et médico-sociaux (ESMS) autour de l’approvisionnement local et globalement du « mieux manger » par des cafés-débats, formations, visites de sites,
  • mise en relation entre l’offre et la demande et accompagnement à l’acte d’achat de la restauration collective, avec la mise en place en 2017 de la plateforme Agrilocal21,
  • communication autour des produits locaux et sensibilisation des convives par l’organisation régulière avec des établissements volontaires d’opérations événementielles avec campagnes de communication et animations sensorielles,
  • accompagnement des collèges à la lutte contre le gaspillage alimentaire par un suivi individualisé,
  • acquisition de 20 ha de terres maraichères en zone périurbaine dijonnaise pour créer un pôle de production, d’expérimentation et de formation autour des légumes et faire face au manque d’offre adaptée aux besoins de la restauration collective.

Les acteurs

  • agriculteurs
  • artisans
  • collectivités
  • restaurateurs
  • associations
  • financeurs
  • transformateurs
  • industriels
  • grossistes
  • distributeurs
  • logisticiens
  • consommateurs
près de 30%
de l’alimentation dans les collèges est produite à partir de produits locaux
Projet alimentaire territorial

Devenez acteur de notre alimentation pour demain !

Projet alimentaire territorial