Actualité

Rejoignez les métiers de la vie !

Publié le 18/10/2022

La tension est forte dans les métiers de l’aide à la personne et de l'enfance. C’est pourquoi le Conseil Départemental s’engage aux côtés des partenaires pour susciter les vocations et attirer des candidats.

Partager :
Imprimer :
Assistante familiale

Engagé dans des actions de soutien au retour à l’emploi, notamment dans le secteur des métiers de la vie, le Département a déployé plusieurs dispositifs dans le cadre notamment du pacte de Solidarité Côte-d’Or.

1. Cumul salaire et allocation RSA

Dans le but de favoriser votre réinsertion professionnelle tout en soutenant la filière des métiers de la vie qui peine à recruter, le Département vous autorise à cumuler durant 2 trimestres votre allocation de Revenu solidarité active (RSA) avec les revenus issus d’une reprise d’emploi dans un métier en tension dont tous les métiers de l’aide à la personne et aux métiers en lien avec l’accueil périscolaire et extrascolaire de Côte-d’Or.

2. Aide financière à l’embauche

Changer de vie

À travers le dispositif Boost’emploi Côte-d’Or, une aide exceptionnelle de 350 euros est versée aux demandeurs d’emploi recrutés dans ce secteur.

Cette aide peut se cumuler pour les bénéficiaires du RSA à une aide forfaitaire (montant de 100 € à 200 €, renouvelable une fois) destinée à les soutenir dans la prise en charge des dépenses liées à une reprise d’emploi.

Une mesure qui s’ajoute à la disposition précédente permettant de cumuler le revenu de solidarité active (RSA) et un salaire dans le cadre d’un emploi dans ces métiers en tension.

 


 

3. Revalorisation des salaires

Le Département finance la revalorisation des rémunérations des salariés des Services d’Aide et d’Accompagnement à Domicile relevant de l’accord de branche de l’aide à domicile. Il a augmenté les tarifs de référence horaire de l’Aide Personnalisée d’Autonomie (APA) et de la Prestation de Compensation du Handicap (PCH) à 22 € de l’heure, majorés à 23 € pour les interventions en zone rurale dès le 1er octobre 2021. L’augmentation des tarifs représente un montant horaire de 1,80 € pour l’APA et de 3,75 € pour la PCH, augmentés d’1 € pour les heures réalisées en zone rurale.

4. Mobilisation en faveur des « oubliés du Ségur »

Lundi 21 mars 2022, les élus du Conseil Départemental de la Côte-d’Or ont voté en faveur du financement d’une revalorisation salariale de 183 € net par mois pour tous les professionnels de l'accompagnement social et médico-social qui avaient été « oubliés » par le Segur de la santé. 4 000 personnes sont concernées en Côte-d’Or.

=> Extension des revalorisations salariales - dont ont bénéficié les personnels des services de santé et des EHPAD - au bénéfice :

  • des professionnels au contact quotidien des personnes aidées : éducateurs, assistants socio-éducatifs, moniteurs-éducateurs, aides- soignants, veilleurs de nuit, maîtres de maisons,…
  • dans les différents secteurs de l’intervention sociale : protection de l’enfance, handicap, autonomie, insertion...
183
Euros nets en plus par mois pour chacun des personnels mentionnés ci-dessus à compter du 1er avril 2022.

« Avec les 12 400 soignants du secteur de la santé et les 4 000 personnels du champ médico-social dont les salaires ont déjà été revalorisés, ce sont au total plus de 22 000 salariés en Côte-d’Or qui auront vu leur rémunération progresser. »

400
postes à pourvoir en Côte-d’Or dans l’aide aux personnes à domicile et dans les établissements sociaux et médico-sociaux

Où trouver les offres d’emploi ?

Métiers de la vie