Premiers pas : culture et petite enfance en Côte-d'Or

Parce que l’accès à l’art et à la culture est un droit, dès le plus jeune âge

Partager :
Imprimer :
Visuel Premiers Pas
Visuel Premiers Pas

…le Conseil Départemental s’est engagé depuis 2014 dans une politique ambitieuse à la croisée de ses compétences autour de l'enfant, de la famille et de la culture.
Cette politique repose sur un double constat :
- une offre artistique adaptée répond au besoin de découverte du tout-petit ;
- la culture est un support particulièrement pertinent dans le soutien à la parentalité.

La démarche vise les axes suivants :

  • la mise en réseau et la collaboration des professionnels de l'enfance et de la culture ;
  • l'intégration de l'enjeu culturel dans les pratiques professionnelles médico-sociales et la prise en considération du jeune enfant par les acteurs artistiques et culturels ;
  • le développement des pratiques artistiques des familles au travers de projets d'action collective accompagnés par des travailleurs médico-sociaux du Département ;
  • le soutien à des résidences artistiques de création en immersion dans des structures d'accueil petite enfance de Côte-d'Or ;
  • l’aide à la création et à la diffusion de spectacles.

Cette politique complète et innovante est bien repérée au niveau national, la question de l'éveil culturel du tout-petit faisant depuis quelques années l'objet de nombreux travaux de la part des ministères concernés. .

Ceci a motivé la signature d’une convention pluriannuelle entre le Département, l’État (Direction Régionale des Affaires Culturelles de Bourgogne – Franche-Comté) et la Caisse d’Allocation Familiales de la Côte-d’Or, pour la mise en œuvre de projets culturels à destination de la petite enfance

 

Le soutien à la création de spectacles

Le Conseil Départemental de la Côte-d’Or est partenaire de « TJP », parcours d’accompagnement à la création de spectacles dédiés à la toute petite enfance, porté par le Lab – Liaisons Art Bourgogne. En 2016, la première mise en œuvre de ce dispositif a permis à quatre compagnies côte-d’oriennes de créer leur premier spectacle pour les moins de 3 ans.

Pour la seconde édition, quatre compagnies travailleront à la création de propositions artistiques à destination des plus jeunes avec un accompagnement par des artistes spécialistes de ce public et des temps de résidence en immersion dans des structures de la petite enfance, sur un territoire de chacun des Départements partenaires : la Côte-d'Or, le Doubs, la Haute-Saône et la Nièvre.

 

La diffusion de spectacles dans les territoires

En complément au soutien à la création de spectacles adaptés et de qualité, il est nécessaire de permettre leur diffusion sur le territoire – en particulier en secteur rural - et ainsi de favoriser leur accès aux tout-petits, à leurs parents et aux professionnels de la Petite Enfance. Le Conseil Départemental a donc imaginé un dispositif permettant aux établissements d’accueil des jeunes enfants qui le souhaitent d’accueillir deux représentations d’un même spectacle et un atelier durant le mois de novembre en étant subventionnés à hauteur de 50 % du coût global.

Pour enrichir cette programmation, un spectacle et des ateliers sont également organisés courant novembre dans la Salle d'honneur du Conseil Départemental à l’adresse du grand public, permettant de faire découvrir la politique « Premiers Pas – Culture et Petite enfance en Côte-d’Or » et de toucher un public plus urbain.

Retrouvez en téléchargement la brochure et le formulaire 2020 à destination des collectivités et des structures petite enfance agréées.

 

ALLER AU SPECTACLE AVEC UN JEUNE ENFANT

Accompagner un tout-petit au spectacle ne s’improvise pas. Retrouvez dans le livret « Et si on allait au spectacle avec un petit enfant ? » téléchargeable ci-dessous des conseils à destination des adultes spectateurs et accompagnateurs.

 

L’EXPOSITION « AVEC OU SANS ECRANS AVANT 6 ANS ? »

Le service de la Protection Maternelle et Infantile (PMI) a conçu avec l’accompagnement du Service Culture une exposition intitulée « Avec ou sans écrans – avant 6 ans ? ».

Itinérante et très visuelle, elle propose aux parents et professionnels des pistes pour développer des activités interactives simples avec les enfants, visant ainsi à limiter l'exposition de ces derniers aux écrans. Pensée pour être présentée dans les crèches, les relais d'assistants maternels, les salles d'attente des consultations de PMI et dans les écoles maternelles, elle comprend, et c'est une originalité, un niveau ludique destiné aux enfants ne sachant pas lire.

Pour connaître les dates et lieux de l’exposition, contactez le 03 80 63 66 13.

 

Ciné bébés : une démarche expérimentale

Pour développer sa politique d’éveil culturel des tout-petits, le Conseil Départemental de la Côte-d'Or, en collaboration la Fédération Régionale des Maisons des Jeunes et de la Culture a initié une expérimentation intitulée « Ciné-Bébés ». A travers la mise en œuvre de séances spécifiquement conçues pour les jeunes enfants, les objectifs sont de faire découvrir le 7e art aux tout-petits, de créer de nouvelles situations d’émotions partagées et de renforcer les liens d’attachement avec les parents ou les accompagnateurs.
Les séances seront organisées dans différents territoires du département et feront l’objet d’une organisation particulière : horaires et durée adaptés, courts métrages réalisés spécifiquement pour les jeunes enfants, accompagnement par les professionnels de la PMI, installation permettant l’expression corporelle…
Le bilan de ces premières expériences guidera le développement de cette initiative.

 

Les rencontres professionnelles culture et petite enfance

Depuis 2014, le Département et le Centre National de la Fonction Publique territoriale ont organisé quatre journées d’actualité à destination des professionnels de la culture et de la petite enfance.
L’objectif des ces journées est de favoriser le développement d’une culture professionnelle commune entre les différents corps de métiers, l’apport de connaissances théoriques sur l’éveil artistique et culturel des tout-petits et le partage d’expérience.
A titre d’exemple, en 2019, Maya Gratier - Professeur de psychologie du développement, directrice du Babylab de l’université Paris Nanterre et membre de la Commission pour les 1000 premiers jours de la vie de l’enfant - est intervenue sur le thème : « Les besoins fondamentaux de l’enfant : appétence sociale et culturelle du tout-petit ».