Institution

Expression des groupes d'élus

Cet espace est réservé à l'expression des groupes d'élus qui composent l'Assemblée Départementale. Les propos contenus dans les articles d’expression des groupes d’élus n’engagent pas la responsabilité du Directeur de la publication.

Partager :
Imprimer :
Session Conseil Départemental mars 2018

Groupe de la Majorité Départementale

Le groupe de la Majorité Départementale est composé de 27 Conseillers Départementaux Les Républicains, UDI et Divers Droite élus au sein du Conseil Départemental de la Côte-d'Or.

Président : François Sauvadet

François-Xavier Dugourd,
Catherine Louis et Ludovic Rochette,
co-animateurs de la Majorité

Auxonne
Marie-Claire Bonnet-Vallet / Dominique Girard

Beaune
Marie-Laure Rakic / Jean-Pierre Rebourgeon

Brazey-en-Plaine
Emmanuelle Coint / Gilles Delepau

Châtillon-sur-Seine
Valérie Bouchard

Dijon 1
Danielle Darfeuille / François-Xavier Dugourd

Dijon 4
Anne Erschens / Ludovic Rochette

Fontaine-lès-Dijon
Patricia Gourmand / Patrick Chapuis

Genlis
Christelle Meheu / Vincent Dancourt

Is-sur-Tille
Catherine Louis / Charles Barrière

Ladoix-Serrigny
Anne Parent / Denis Thomas

Montbard
Laurence Porte / Marc Frot

Nuits-Saint-Georges
Valérie Dureuil / Hubert Poullot

Saint-Apollinaire
Christine Richard / Laurent Thomas

Semur-en-Auxois
Martine Eap-Dupin / François Sauvadet

Tribune politique d'avril du groupe de la majorité départementale

L’agriculture de demain, c’est déjà aujourd’hui en Côte-d’Or !

A l’occasion de Salon International de l’Agriculture 2019, la Majorité départementale a comme chaque année, réaffirmé son attachement à ses agriculteurs et à son terroir d’exception.
Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la Côte-d’Or a encore brillé lors du millésime 2019 avec pas de moins de 66 médaillés au Concours Général Agricole.

La Majorité départementale regrette cependant la politique de la Région Bourgogne-Franche-Comté pour les questions agricoles, car les agriculteurs subissent de plein fouet la crise agricole.
Hors, la loi portant Nouvelle Organisation Territoriale de la République (NOTRé) du 7 août 2015 a transféré la compétence agricole aux régions.

Le Département ne peut donc plus intervenir que dans les domaines suivants : en investissement, pour les bâtiments d’élevage, les micro-filières, la filière ovine, la qualité des systèmes de production, les mesures agro-environnementales et en fonctionnement pour les aides au repeuplement (santé animale), au remplacement des agriculteurs, aux bancs d’essai moteurs et aux associations et organismes qui agissent pour la filière agricole, sans oublier l’action notre laboratoire départemental. Et nous assumons ces missions avec engagement.

Pendant l’été 2018, nous avons subi une très forte période de sécheresse qui a lourdement impacté nos agriculteurs. Ces périodes de fortes chaleurs ne feront que s’amplifier avec les effets du changement climatique. Nous pensons qu’une des réponses à ce problème est la création de stockages d’eau.

Mais malgré notre volonté, sans action et sans volonté d’agir de la Région, il est légalement impossible pour les Départements et les Agences de l’eau d’intervenir financièrement.

C’est pourquoi, au nom de nos agriculteurs, au nom du droit à la différentiation, au nom de notre qualité de chef de file des solidarités humaines et territoriales, fort de notre Stratégie Départementale d’Adaptation au Changement Climatique qui innove dans le domaine agricole et dans le cadre du Grand Débat National, nous avons demandé à l’Etat d’autoriser le Département de la Côte-d’Or à expérimenter la reprise des compétences agricoles gérées aujourd’hui par la Région au sein du territoire départemental.

 

Groupe Majorité Départementale
Les Républicains - UDI - Divers droite


 

Groupe Forces de Progrès

Le groupe des Forces de Progrès est composé de 16 Conseillers Départementaux Socialistes, écologistes, progressistes et divers gauche élus au sein du Conseil Départemental de la Côte-d'Or.

Présidente, Colette Popard
1er Vice-Président, Paul Robinat

Arnay-le-Duc
Béatrice Moingeon-Hermary / Pierre Poillot

Chenôve
Jeannine Tisserandot

Chevigny-Saint-Sauveur
Dénia Hazhaz / Michel Bachelard

Dijon 2
Nathalie Koenders / Lionel Bard

Dijon 3
Sandrine Hily / Hamid El Hassouni

Dijon 5
Colette Popard / Christophe Avena

Dijon 6
Céline Maglica

Longvic
Céline Tonot / Christophe Lucand

Talant
Christine Renaudin-Jacques / Paul Robinat

Tribune politique d'avril du groupe Forces de Progrès

Climat : de l’urgence globale à l’urgence locale !

Les marches pour le climat se succèdent. Les lycéens et étudiants ont bien compris que leur génération sera la première à essuyer les pots cassés accumulés depuis des décennies à force d’inaction et de renoncements. Dans le monde, 90 entreprises sont responsables à elles seules de 80% des émissions polluantes qui perturbent le climat.

Forts de ce constat, nous multiplions les vœux pour demander au gouvernement de ne pas signer les traités commerciaux de libre-échange conclu ou négociés par la Commission européenne. Et en Côte-d’Or nous demandons au Conseil départemental de passer des belles déclarations aux actes concrets :

  • La protection des espaces naturels sensibles accuse plusieurs années de retard : alors qu’une taxe est prélevée à cet effet, qui a rapporté près de 20 M€ en recettes depuis 2006, 4 M€ de ces recettes restent à employer au 31 décembre 2017 ! Le retard est patent !
  • Le soutien au changement de modèle de production agricole et à l’économie circulaire, pour faciliter les circuits courts locaux, doit être intensifié.
  • l’approvisionnement en produits bio des cantines des collèges n’est qu’à 3,95 % alors que la loi fixe l’objectif à 50% pour 2022. Et ce, alors qu’en Dordogne, on est déjà à 100% !
  • La rénovation énergétique des bâtiments (publics, Ehpad,…), pour réaliser des économies d’énergie, manque elle aussi de moyens.

La politique départementale dans ce domaine est sans souffle, sans vision et à la traîne ! La jeunesse qui descend dans la rue pacifiquement ou organise des grèves du climat l’a bien compris ! Il serait temps que la majorité agisse pour adapter les politiques du Conseil Départemental de la Côte-d’Or dans l’intérêt de tous !

 

Groupe des Forces de Progrès
Socialistes, écologistes, progressistes et divers gauche

Pour nous suivre : www.forcesdeprogres.net
facebook.com/forcesdeprogres et @FDPcg21