Institution

Expression des groupes d'élus

Cet espace est réservé à l'expression des groupes d'élus qui composent l'Assemblée Départementale. Les propos contenus dans les articles d’expression des groupes d’élus n’engagent pas la responsabilité du Directeur de la publication.

Partager :
Imprimer :
Session Conseil Départemental mars 2018

Groupe de la Majorité Départementale

Le groupe de la Majorité Départementale est composé de 28 Conseillers Départementaux Les Républicains, UDI et Divers Droite élus au sein du Conseil Départemental de la Côte-d'Or.

Président : François Sauvadet

François-Xavier Dugourd,
Catherine Louis et Ludovic Rochette,
co-animateurs de la Majorité

Auxonne
Marie-Claire Bonnet-Vallet / Dominique Girard

Beaune
Marie-Laure Rakic / Jean-Pierre Rebourgeon

Brazey-en-Plaine
Emmanuelle Coint / Gilles Delepau

Châtillon-sur-Seine
Valérie Bouchard / Hubert Brigand

Dijon 1
Danielle Darfeuille / François-Xavier Dugourd

Dijon 4
Anne Erschens / Ludovic Rochette

Fontaine-lès-Dijon
Patricia Gourmand / Patrick Chapuis

Genlis
Christelle Meheu / Vincent Dancourt

Is-sur-Tille
Catherine Louis / Charles Barrière

Ladoix-Serrigny
Anne Parent / Denis Thomas

Montbard
Laurence Porte / Marc Frot

Nuits-Saint-Georges
Valérie Dureuil / Hubert Poullot

Saint-Apollinaire
Christine Richard / Laurent Thomas

Semur-en-Auxois
Martine Eap-Dupin / François Sauvadet

Tribune politique de mai du groupe de la majorité départementale

Le Département confirme son engagement en faveur du numérique éducatif !

Le Département vient d’adopter un troisième plan collège numérique lors la session du 8 avril dernier. L’accès au Haut Débit internet est une priorité du Département : 100 % des collèges sont connectés et raccordés. Le déploiement au Très Haut Débit se poursuit dans tous les établissements.

Les chiffres en témoignent, le parc d’équipement numérique est un des meilleurs de France avec un ordinateur pour 2,34 élèves (contre un pour 3,38 au niveau national).

Le Département a équipé les collèges publics, de classes mobiles d’ordinateurs, de vidéoprojecteurs interactifs, de tablettes numériques avec l’arrivée de dalles tactiles et de casques de réalité virtuelle. Le Département a également proposé de nouveaux types de ressources numériques afin de contribuer à l’allégement des cartables.

Pendant le confinement, les jeunes ont pu bénéficier d’un plan de continuité pédagogique ; les équipes enseignantes d’une gamme complète de services et d’outils collaboratifs et les parents d’élèves d’une communication simplifiée et sécurisée avec les établissements, grâce à une forte montée en puissance de l’Espace Numérique de Travail.

Afin qu’aucun élève ne soit laissé de côté pendant cette période, il a été mis en place le prêt aux familles qui n’en disposaient pas, de tablettes ou ordinateurs portables.

Nos collégiens sont la Côte-d’Or de demain !

Groupe Majorité Départementale
Les Républicains - UDI - Divers droite


 

Groupe Forces de Progrès

Le groupe des Forces de Progrès est composé de 17 Conseillers Départementaux Socialistes, écologistes, progressistes et divers gauche élus au sein du Conseil Départemental de la Côte-d'Or.

Présidente, Colette Popard
1er Vice-Président, Paul Robinat

Arnay-le-Duc
Béatrice Moingeon-Hermary / Pierre Poillot

Chenôve
Jeannine Tisserandot

Chevigny-Saint-Sauveur
Dénia Hazhaz / Michel Bachelard

Dijon 2
Nathalie Koenders / Lionel Bard

Dijon 3
Sandrine Hily / Hamid El Hassouni

Dijon 5
Colette Popard / Christophe Avena

Dijon 6
Céline Maglica / Massar N'diaye

Longvic
Céline Tonot / Christophe Lucand

Talant
Christine Renaudin-Jacques / Paul Robinat

Tribune politique de mai du groupe Forces de Progrès

L’égalité femmes-hommes n’est pas un sujet accessoire

Le président du Conseil départemental a opportunément choisi la session du 8 mars, date de la Journée Internationale des Droits des Femmes, pour présenter un rapport sur l’engagement du département contre la précarité des femmes.

Ce rapport, qui souligne fort à propos l’impact spécifique de la crise sanitaire pour les femmes, est pourtant constitué pour majeure partie d’un état des lieux des actions déjà menées et ne parvient pas à masquer l’évidence : le faible nombre comme le manque d’ambition des nouvelles mesures proposées, qui se limitent à l’augmentation de quelques subventions aux associations venant en aide aux femmes, pour un total plutôt dérisoire de 13 500 €.

 

La précarité des femmes est étroitement liée à l’inégalité femmes-hommes, cependant le Conseil départemental de Côte-d’Or n’investit pas dans les actions nécessaires à l’évolution des mentalités (auprès des jeunes notamment). Plus encore, nous constatons une certaine désinvolture dans les actes comme dans les propos. Ainsi nous avions proposé, dès décembre, la mise en place de distributeurs de protections hygiéniques dans les collèges, afin de lutter contre la précarité menstruelle : malgré l’engagement du président à créer une commission de travail sur le sujet, rien n’a été fait.

De même, la différence de subvention entre les DFCO masculin et féminin (respectivement 150 000 et 50 000 €) et le refus de rééquilibrage que le président nous a opposé, au motif des difficultés de classement du club masculin, non seulement ne sauraient être recevables, mais témoignent de la persistance d’une pensée sexiste, au sein d’une majorité pour laquelle la lutte contre les stéréotypes, la promotion de l’autonomie et de l’égalité restent de toute évidence accessoires.

Groupe des Forces de Progrès
Socialistes, écologistes, progressistes et divers gauche

Pour nous suivre : www.forcesdeprogres.net
facebook.com/forcesdeprogres et @FDPcg21