Environnement

La politique forestière du Département de la Côte-d'Or

Le Conseil Départemental soutient l'entretien, l'exploitation et la culture des forêts en Côte-d'Or à travers des politiques et aides financières.

Partager :
Imprimer :
Fôret

La politique forestière du Département vise à développer les activités forestières et maintenir l'activité en milieu rural, en encourageant les travaux sylvicoles. L'exploitation des forêts mobilise jusqu'à 4 000 emplois ancrés dans les territoires. Il est indispensable pour le Conseil Départemental de préserver les activités  liées au développement, la gestion et la mise en valeur des forêts.

37 %
de surfaces boisées en Côte-d'Or

Un accord-cadre signé avec l' Office National des Forêts (ONF)

Le Département de la Côte-d'Or a signé avec l'Office National des Forêts (ONF) un troisième accord-cadre pour la période 2017-2021.


Il s’appuie sur des actions existantes reconnues essentielles à la Politique Forestière Départementale et en initie de nouvelles, inscrites au Plan Climat Énergie Territorial de la Côte-d’Or approuvé le 27 juin 2016 et répondant aux contraintes, opportunités et enjeux locaux.


Principaux objectifs de l’accord-cadre 2017-2021

  • soutenir une sylviculture dynamique pour la filière bois et l’économie locale
  • maintenir et développer des actions privilégiant le rôle multifonctionnel de la forêt (biodiversité, intérêts paysagers, accueil du public, chasse…)
  • soutenir les énergies renouvelables et plus particulièrement la filière bois-énergie (1re énergie renouvelable loin devant l’hydroélectricité et l’éolien, et créatrice d’emplois locaux)

Les axes de ce partenariat
En plus de la poursuite des actions menées sur le territoire, comme le développement de la filière Bois Energie, les travaux sylvicoles et les aménagements forestiers permettant de doter 600 communes d’un plan de gestion à long terme, de nouvelles propositions d’actions sont envisagées :

  • le recensement d’emprises départementales le long des routes, en vue d’un transfert dans le domaine public communal, pour le stockage de grumes
  • le développement de la collaboration entre les deux partenaires, en vue de la labellisation d’espaces répondant aux enjeux de la politique des Espaces Naturels Sensibles du Département (Réserves Biologiques)
  • les chantiers d’insertion : l’ONF et le Département, chef de file de l’insertion, s’engagent à proposer aux structures concernées des prestations adaptées

L'Office National des Forêts (ONF) accompagne les communes dans son rôle de gestionnaire des forêts publiques relevant du régime forestier et soutien les propriétaires dans le montage des dossiers de subvention. L’ONF apporte une aide au pilotage de la politique forestière du Département de la Côte-d’Or à travers une information continue sur l’efficience de ces actions.

« Avec 332 000 hectares, dont 49 % de forêt publique, le Département de la Côte-d'Or est le 1er département de Bourgogne et s'inscrit au 6e rang des départements métropolitains. Le chêne est l'essence la plus représentée ».

Développement durable et biodiversité

Les forêts de Côte-d’Or permettent le maintien d’une biodiversité dont le rôle est particulièrement crucial pour le bon fonctionnement des sols, la stabilité du climat et la qualité de l’air et de l’eau. A côté de sa fonction productive, la forêt a un rôle environnemental et sociétal (intérêts paysagers, accueil du public,...).


Les Chartes Forestières de Territoires permettent aux acteurs locaux de mettre en valeur son importance.


La forêt privée est majoritaire en Côte-d'Or, mais c'est une forêt très morcelée avec beaucoup de propriétaires et de petites surfaces.