Personnes en difficulté

Pour prévenir les conséquences sociales de la crise sanitaire, le plan de soutien prévoit des aides exceptionnelles pour les personnes en difficulté.

Partager :
Imprimer :
Personnes en difficulté
Soutien aux Personnes en difficulté

Soutien aux personnes en difficultés - Les aides exceptionnelles

Conseil Départemental

de la Côte-d'Or

1 - L’aide d’urgence (*) :

Face à la poursuite de la crise liée à la pandémie, l’Aide d’urgence exceptionnelle (AUE), visant à prévenir ou à prendre en charge des situations de précarité, est reconduite jusqu'au 31 décembre 2021. Elle peut être perçue plusieurs fois dans l'année si les difficultés persistent.

Pour qui ?

  • les publics fragiles dont les difficultés sociales ont été renforcées par les périodes de confinement, afin de les aider à faire face aux accroissements de charges qu’eux et leur famille ont pu rencontrer et d'éviter une dégradation supplémentaire de leur situation,
  • les publics modestes confrontés à une baisse de ressources du fait de la pandémie, afin de prévenir la dégradation de leur situation sociale.

Pour les personnes résidant sur Dijon Métropole, l’accès à l’aide exceptionnelle est subordonné à l’existence d’un accompagnement social au titre des compétences départementales (insertion, APA, PCH, suivi PMI ou enfance).

Quels montants ?

  • 150 € pour une personne seule,
  • 200 € pour un couple,
  • 400 € pour un foyer avec enfants.

À noter : Ces montants peuvent varier de 100 € à la hausse ou à la baisse selon la situation du demandeur, à l’appréciation du travailleur social.

(*) : peut être perçue plusieurs fois dans l’année.

Comment faire sa demande ?

La demande d’Aide d'urgence exceptionnelle doit être déposée auprès de l’Espace Solidarités Côte-d’Or (ESCO) dont dépend votre lieu d'habitation avant le 30 juin 2021.

Comment sera-t-elle traitée ?

Cette demande fait l'objet d'un entretien avec un travailleur social. Le versement de l'aide dépend des ressources du demandeur, de ses charges et de la composition de son foyer. L'AUE n’est pas prise en compte dans le calcul des droits RSA de la personne.

Le bilan au 31 décembre 2020

3 772 dossiers traités et 1 595 149 € dépensés

2 – Les aides au logement :

  • suppression de la limite d’une aide par an au titre du Fonds social logement (FSL) permettant aux ménages en difficulté (*) d’accéder à un logement (aide au paiement du premier loyer, cautionnement...) ou à s'y maintenir (prise en charge des impayés de loyers, d’énergie, d’eau et de téléphone),
  • élargissement du nombre des aides versées sous la forme de secours au lieu de prêts.

Nouveau : création d’un fonds de secours exceptionnel (150 000 €) pour lutter contre l'habitat indigne.

(*) en dehors de Dijon métropole, qui détient la compétence sur son territoire.

Pour qui ?
Les personnes précaires occupant un logement dégradé nécessitant une rénovation.

Où se renseigner ?
Auprès de l'Agence Départementale pour l'Information sur le Logement (ADIL) : 03 80 66 28 88.

Comment faire sa demande d’aide au logement ?
La demande d’aide exceptionnelle doit être déposée auprès de l’Espace Solidarités Côte-d’Or du lieu de domicile. Elle fait l'objet d'un entretien avec un travailleur social.

Le bilan au 31 décembre 2020

Les aides FSL ont augmenté de 20 % au dernier quadrimestre 2020 par rapport à 2019.