Culture
Jeune
Parent / Futur parent
Senior
En situation de handicap

Le MuseoParc Alésia, un site chargé d'Histoire

Découvrez le MuséoParc Alésia à Alise-Sainte-Reine !

Partager :
Imprimer :
Centre d'interprétation MuséoParc Alésia
La statue de Vercingetorix

Remonter dans le temps, qui n’en a jamais rêvé ? C’est ce que le Département de la Côte-d’Or vous propose avec une visite au MuséoParc Alésia, en 52 avant notre ère, au cœur de la bataille qui opposa deux stratèges de génie : Vercingétorix et César !

Classé en partie au titre de la loi de 1913 sur les monuments historiques et au titre de la loi de 1930 sur les sites, le MuseoParc Alésia offre une lecture passionnante et ludique de ce mythe fondateur de l'Histoire.

Il répond à plusieurs objectifs :

  • Intégrer les éléments de découverte, d’information et d’animation dans un paysage à préserver et valoriser
  • Mettre en valeur le siège et la bataille d’Alésia 
  • Présenter le point de vue de l’assiégeant et celui de l’assiégé 
  • Instaurer un dialogue entre histoire et paysage 
  • S’adresser à tous les publics

Le MuséoParc Alésia comprend :

  • le Centre d'interprétation
  • les vestiges de la ville gallo-romaine

La Société Publique Locale (SPL) "MuséoParc Alésia"

Le Département de la Côte-d’Or a confié la gestion du centre d’interprétation et des vestiges de la ville gallo-romaine à la Société Publique Locale (SPL), MuséoParc Alésia.

Sous la direction de Michel Rouger, le MuseoParc Alésia vous propose chaque année une nouvelle saison culturelle pour petits et grands avec des animations variées encadrées par des professionnels passionnés.

Le Centre d’interprétation

Le Centre d'Interprétation du MuséoParc Alésia a ouvert ses portes le 26 mars 2012.

Construit dans la plaine d’Alésia par Bernard Tschumi, le MuseoParc Alésia présente un bâtiment à l’architecture symbolique. Sa forme circulaire évoque le siège d’Alésia, la résille en mélèze qui l’habille fait référence au bois des fortifications romaines, les colonnes obliques de son atrium évoquent le chaos de la bataille. D’une superficie de plus de 6 000 m², le bâtiment circulaire présente un diamètre de 52 m qui fait écho à la date de la bataille. 

Pivot paysager permettant une vue panoramique à 360°, le Centre d’interprétation et son architecture volontairement épurée se sont parfaitement intégrés dans leur environnement.

A l’intérieur, un parcours pédagogique construit autour de découvertes archéologiques et d’hypothèses validées par des scientifiques, inscrit Alésia dans le contexte de la Guerre des Gaules (de 58 à 51 av. J.-C) :

  • les conquêtes de l’armée romaine
  • la révolte des chefs gaulois
  • l’affrontement des deux armées
  • le siège d’Alésia et la victoire de César
  • l’apport de l’archéologie et le mythe du Gaulois complètent ce parcours

www.alesia.com

Les vestiges de la ville gallo-romaine

Après la défaite de Vercingétorix, l’oppidum continue d’être occupé. Une ville gallo-romaine prospère se développe notamment grâce à l’activité d’artisans spécialisés dans le travail du bronze. Elle est abandonnée au Ve siècle. La population peut être estimée à quelques milliers de personnes.

De cette ville antique située à 3 km du Centre d'interprétation, il ne reste que des vestiges arasés qui témoignent des coutumes de vie de l'époque mais aussi des objets de collection d’une grande richesse.

Conservées dans les règles de l’art par les équipes de la Conservation, ces pièces sont mises en valeur dans la scénographie du Centre d’Interprétation.

En déambulant dans les rues antiques, vous découvrez le centre monumental composé d’un sanctuaire, d’un théâtre et d’un forum fermé par une basilique, un étonnant édifice, dit monument d’Ucuetis, caractérisé par une cour et une salle souterraine creusée dans la roche, des îlots d’habitations dont subsistent de très belles caves…

La Statue de Vercingétorix

La statue monumentale de Vercingétorix proche des vestiges gallo-romains, date de 1865.

Haute de 6,6 m, cette œuvre en cuivre a été érigée sur ordre de Napoléon III pour marquer la fin et le succès des recherches archéologiques entreprises à Alésia.

Une analyse contemporaine de cette statue révèle de nombreux éléments anachroniques et une représentation des Gaulois aujourd’hui démentie par les découvertes archéologiques et la relecture des textes antiques.

La statue est en accès libre toute l’année.

La bibliothèque d'Alésia à Dijon

La Conservation Départementale dispose de fonds documentaires exceptionnels dans ses locaux situés à Dijon. La bibliothèque vous permet de consulter sur place des documents rares.

Offrir à tous les chercheurs un accès privilégié à la connaissance et à la richesse de ce site !

INFOS PRATIQUES

La bibliothèque est située au 1er étage de l'immeuble "Apogée" au rond-point de la Nation à Dijon.
Entre 12h et 14h, la porte est fermée, sonner à "ALESIA" pour entrer.

M. Rouger - F. Sauvadet - M. Frot - MuséoParc Alésia
M. Rouger - F. Sauvadet - M. Frot - MuséoParc Alésia

Pourquoi le Conseil Départemental a-t-il souhaité valoriser le site d’Alésia ?

Il était nécessaire de donner aux visiteurs les clés pour comprendre l'une des batailles fondatrices de la France, qui a eu lieu sur ces terres, à Alise-Sainte-Reine.

Il fallait expliquer ce qui s'y était passé, restituer le site du siège de 52 avant J.-C. pour permettre aux visiteurs de se le réapproprier.

Le MuséoParc Alésia, c’est un aménagement culturel de qualité tout autant qu’un véritable moteur économique.

La création de cet équipement culturel constitue ainsi un puissant vecteur de développement économique et touristique pour la Haute Côte-d'Or et la Côte-d’Or en général.

Marc Frot

Président du MuséoParc Alésia