L’Initiative pour l’Emploi des Jeunes (IEJ) en Côte-d’Or

Repérer les jeunes NEET (Not in Education, Employment or Training) : un enjeu pour le Département

Partager :
Imprimer :
Mains
Initiative pour l’Emploi des Jeunes

Ce projet est cofinancé par le Fonds Social Européen dans le cadre du Programme Opérationnel National « Initiative pour l'Emploi des Jeunes » 2014-2020

Mais c’est quoi l’IEJ ?

L’Initiative pour l’Emploi des Jeunes (IEJ) traduit l’engagement de l’Union Européenne (UE) en faveur de l’emploi des jeunes européens les plus en difficulté.
Conformément à la recommandation du Conseil de l’UE du 22 avril 2013, ce programme participe de la mise en œuvre de la Garantie Européenne pour la Jeunesse qui vise à l’intégration durable des jeunes européens sur le marché du travail en leur proposant une solution d’emploi, de formation, d’apprentissage ou de stage.

L’IEJ cible spécifiquement les jeunes âgés de moins de 26 ans, sans emploi et ne suivant ni études ni formation (aussi dénommés les NEET – Not in Education, Employment or Training), résidant dans les régions éligibles, et qui sont inactifs ou chômeurs (y compris les chômeurs de longue durée), qu’ils soient ou non inscrits comme demandeurs d’emploi.

Aussi, afin de lutter contre le chômage des jeunes, les actions soutenues dans le cadre de l’IEJ peuvent concerner :

  • le repérage des jeunes NEET,
  • la mise en place d’un accompagnement adapté et renforcé,
  • le soutien à leur insertion professionnelle via des facilités d’accès à la formation qualifiante et aux mises en situation professionnelle.

Pour la période 2014-2020, la France reçoit 471 millions d'euros au titre de l'IEJ, auxquels il faut ajouter 473 millions d'euros de FSE.

 

Et pourquoi la Côte-d’Or ?

L’IEJ s’adresse aux régions des États membres de l’UE dont le taux de chômage des jeunes (15-24 ans) dépasse 25 % de la population active.
Pour la région Bourgogne - Franche-Comté, la Commission européenne a confirmé l’éligibilité au programme européen IEJ de la seule ex-région Bourgogne au regard du taux de chômage des jeunes de moins de 25 ans (de l’ordre de 25,8 % - données Eurostat 2016).

En parallèle, dans le cadre du Pacte de Solidarité Côte-d’Or 2019-2021 signé avec l’État, le Département cible les jeunes de 16-24 ans comme l’un des publics prioritaires sur lequel agir pour renforcer leur insertion sociale et professionnelle. Le Programme Départemental Insertion et Emploi (PDIE) 2019-2021 conforte cet enjeu lié à l’accès ou au retour à l’emploi des jeunes de 16-24 ans dans la lutte contre la pauvreté, notamment en secteur rural.

De fait, le repérage des jeunes NEET en Côte-d’Or, et la coordination des actions du Département avec les dispositifs et/ou partenaires oeuvrant en faveur des jeunes et présents sur le territoire, constituent un enjeu majeur de la politique d’insertion départementale.

Le Département de la Côte-d’Or a été retenu dans le cadre de l’appel à projets « Repérage et accompagnement des jeunes NEET » lancé par la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE) Bourgogne-Franche-Comté pour le seul territoire de l’ex-région Bourgogne ; à ce titre, il bénéficie de crédits européens au titre de l’IEJ.

Ainsi, le Département de la Côte-d'Or est chargé d’identifier les jeunes qui sont le plus éloignés du marché de l’emploi, notamment ceux inconnus du Service public de l’emploi ou sortis du système scolaire ou de l’éducation spécialisée, en s'appuyant sur le maillage territorial des Agences Solidarités Côte-d'Or, et donc sur l’action des travailleurs sociaux qui y sont présents.

Un « référent jeunes » a ainsi été identifié sur chacune des Agences Solidarités Côte-d’Or (2 pour celle de Dijon) pour assurer cette mission de repérage et de mobilisation des jeunes NEET afin d’établir un diagnostic de situation et de leur proposer un parcours d’accompagnement adapté (en les orientant vers les structures idoines) et donc de leur permettre de s’inscrire dans un parcours d’insertion sociale et professionnelle.