Actualité

Un pôle de maraîchage pour approvisionner les collèges

Publié le 23/11/2022

Les premiers choux, brocolis et choux fleurs oranges et violets, produits sur le site de maraîchage du Conseil Départemental à Perrigny-lès-Dijon seront bientôt dans les assiettes des collégiens.

Partager :
Imprimer :
Brocoli

ur le terrain situé à Perrigny-lès-Dijon, on commence à récolter les fruits du projet lancé en 2017. L'objectif était alors d'implanter une activité maraîchère accompagnée d'un bassin d'irrigation pour approvisionner les collèges du Département.

« Notre politique de valorisation des filières locales a pour objectif d'assurer un approvisionnement de qualité aux Côte-d’Oriens, notamment aux collégiens. L’objectif du Département est de se placer en acteur majeur du développement des produits locaux dans la restauration collective. »

- François Sauvadet

, Président du Département de la Côte-d'Or

C'est désormais chose faite puisque la première production de brocolis et de choux fleurs, a lieu cette année, en partenariat avec la Chambre d’agriculture de Côte-d’Or. Plantés cet été, ces choux bios seront prochainement dans les assiettes des collégiens.

« Pour impliquer les gestionnaires des collèges et les chefs de nos restaurants scolaires sur cette nouvelle offre, un atelier de cuisine créative où le brocoli entrait dans la composition d’une entrée, d’un plat et même d’un dessert a été organisé en juillet. »

- Vinciane Marin

, Direction Agriculture, environnement et partenariat local au Conseil Départemental

bassin d’irrigation

Par ailleurs, le bassin d’irrigation, destiné à permettre la production maraîchère sur ce terrain, est lui aussi désormais opérationnel. Inauguré le 10 octobre dernier, il pourra stocker jusqu’à 40 000 mètres cubes d’eau. Cette eau est récupérée en période hivernale pour ensuite être distribuée dans les cultures entre mai et octobre. Ce prélèvement dans la nappe respecte pleinement les autorisations officielles et ne mobilise qu’en partie les volumes susceptibles d’être prélevés pour l’agriculture chaque année en hiver. Par ailleurs, une solution pour couvrir le bassin afin de limiter l'évaporation est actuellement à l'étude.

20
hectares
c'est la surface du terrain acquis par le Département pour développer une activité maraîchère et implanter un bassin d'irrigation

Les brocolis et les autres légumes de cette plateforme maraîchère seront récoltés et commercialisés par un organisme spécialisé dans le bio via la plateforme Agrilocal21, qui est animée par le Département pour faciliter la mise en relation entre les cuisines scolaires et les producteurs.