Actualité

Animation et attractivité du territoire

Tous acteurs face au changement climatique en Côte-d’Or !

Publié le 23/09/2020

À l’occasion de la Semaine Européenne du Développement durable, le Département donne un coup de projecteur sur ses objectifs en matière de transition environnementale.

Partager :
Imprimer :
transition énergétique

La transition vers un développement durable est un défi majeur pour notre société. C’est pourquoi le Département de la Côte-d’Or a fait le choix d’intégrer, voilà près de dix ans, la notion de développement durable au cœur de ses politiques publiques.

Une double mission :

  • trouver un équilibre entre les modes de production et de consommation,
  • préserver l’environnement, les ressources naturelles et la biodiversité.

Transition environnementale : 6 objectifs durables

1 - Favoriser les modes de production et de consommation responsables

La politique du Département est fondée sur une agriculture économiquement viable, socialement équitable et respectueuse de l’environnement.
Elle est définie par un Accord-Cadre avec la Chambre d’Agriculture de la Côte-d'Or permettant d’accompagner les agriculteurs par :

  • le soutien aux outils de production durables,
  • le développement de filières économiques de proximité adaptées aux spécificités de chaque territoire,
  • des mesures favorisant la résilience des exploitations face au changement climatique,
  • le développement de l’innovation et de l’expérimentation,
  • la conduite d’actions à vocation sociale et sociétale.

De plus, dans le cadre du Plan Alimentaire Territorial Départemental (PATD), la collectivité soutient et assure la promotion des filières locales via :

  • la marque Savoir-Faire 100% Côte-d'Or qui donne plus de lisibilité aux producteurs et éleveurs côte-d’oriens et qui offre un véritable gage de qualité pour les consommateurs,
  • la promotion du site J’veux du local qui aide le consommateur à trouver des producteurs locaux près de chez lui,
  • un projet de zone de maraîchage en agriculture biologique pour répondre à la demande de la restauration des collèges,
  • le déploiement de la plateforme Agrilocal 21 qui facilite l’accès des producteurs locaux aux marchés publics lancés par la restauration.

2 - Agir au niveau de l’habitat et des bâtiments départementaux

Le Département apporte son aide aux particuliers, entreprises et collectivités pour lutter contre la précarité énergétique et améliorer la qualité de vie des côte-d’oriens.

Son soutien participe à :

  • la réalisation de travaux d’isolation,
  • l’éco-réhabilitation des logements HLM du territoire.

Il favorise les modèles écologiquement vertueux à travers le Programme Départemental d’Economie Circulaire (PDEC) et limite la consommation et le gaspillage des matières premières, et des sources d’énergies non renouvelables.

Sur les bâtiments départementaux comme sur ceux des collèges, le Département applique les spécifications de haute performance énergétique et environnementale (isolation thermique, équipements performants…).

Avec le raccordement à des chaufferies bois mutualisées ou l’achat d’électricité issue de ressources renouvelables, il fait le choix d’une énergie plus respectueuse de l’environnement.

 

3 - Préserver la biodiversité, protéger les ressources et les milieux

Le Département de la Côte-d’Or porte une politique volontariste dans les domaines de la préservation de la biodiversité, des milieux naturels et de l’eau et dans le développement des énergies renouvelables.

Son rôle est multiple :

  • il apporte son aide aux Communes pour la gestion de leurs forêts,
  • il accompagne le développement des chaufferies bois collectives,
  • il s’engage à préserver la faune, la flore, les habitats naturels et les paysages patrimoniaux de Côte-d’Or en soutenant les acteurs du monde rural, la labellisation d’Espaces Naturels Sensibles (ENS) et en prenant en compte la préservation de la biodiversité dans la gestion des infrastructures de transport (routes départementales et ponts),
  • il participe au développement de projets de sensibilisation au patrimoine naturel de la Côte-d’Or à destination des collégiens, et à l’organisation des Sorties nature à destination du grand public,
  • il soutient des actions de sensibilisation des publics à la réduction des déchets grâce aux défis “Familles zéro déchet”,
  • il s’engage dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et le compostage notamment dans les cantines scolaires via la mise en place du tri des biodéchets.

4 - Mobiliser et protéger les ressources en eau

Dans le cadre de sa Stratégie départementale de l’eau, le Département s’engage dans la mobilisation des ressources en eau d’intérêt départemental afin d’assurer un accès pérenne à l’eau pour tous, dans le contexte de changement climatique.

  • il soutient le stockage de l’eau en période hivernale et l’aménagement des cours d’eau,
  • il réalise des actions pour la préservation de la continuité écologique (trame bleue),
  • il dispose d’un réseau d’observation et de suivi des cours d’eau et des nappes d’intérêt départemental,
  • il projette la création d’un observatoire de l’eau.

5 - Mobiliser les jeunes : Génération(s) Ecollèges 21

Avec le Département de la Côte-d’Or, les collèges se mobilisent pour le développement durable. Dans le cadre du dispositif départemental Génération(s) Ecollèges 21, ils s’engagent à relever des défis en faveur de la protection de l’environnement :

  • menu zéro gaspi,
  • repas 100 % Côte-d’Or,
  • mini-entreprise d’économie sociale et solidaire,
  • jardin pédagogique,
  • réduction des consommations d’eau et d’énergie…

6 - Pour un tourisme 100% durable en Côte-d’Or

Les actions menées avec Côte-d’Or Tourisme s’appuient sur les atouts irréfutables de la Côte d’Or :

  • une nature haute qualité environnementale,
  • un patrimoine d’exception,
  • des savoir-faire 100% Côte-d’Or.

L’intervention du Département en matière d’aménagement d’infrastructures cyclables (un réseau de 360 km de véloroutes et voies vertes) s’accompagne d’actions touristiques portées par Côte-d’Or tourisme dans le développement de la filière vélo.

Transition environnementale