Actualité

Culture

Produits gourmands et chefs en Côte-d’Or

Publié le 12/09/2019

La gastronomie en Côte-d’Or en 10 produits gourmands et 14 chefs étoilés !

Partager :
Imprimer :
Marché

Le Département de la Côte-d’Or et Côte-d’Or Tourisme ont sélectionné 10 produits phares de Côte-d’Or et 14 chefs étoilés.

  • Anis de Flavigny
    Bonbons à l’anis fabriqué à l’Abbaye de Flavigny reconnaissables à leurs jolies boîtes au look rétro.
  • Cassis et petits fruits rouges
    La production de cassis, framboises, myrtilles, mûres, groseilles, cerises est très développée en Côte-d’Or et de nombreuses médailles sont glanées au Concours général agricole du Salon International de l’Agriculture par les producteurs pour leurs liqueurs, confitures, jus de fruits...
  • Charolais
    Aux côtés des vins de Bourgogne, la race charolaise à la célèbre robe blanche ou crème, à la viande goûteuse, est l’autre grand cru de Bourgogne ! L’IGP « Charolais de Bourgogne » a été créée en mai 2017.
  • Escargots
    L’escargot de Bourgogne (Helix Pomatia) a fait l’objet d’un ramassage intensif durant la première moitié du XXe siècle, qui a conduit à la raréfaction de l’espèce. Depuis 1979, il bénéficie d’une protection spéciale : son ramassage est interdit en France durant la période de reproduction, du 1er avril au 30 juin.
  • Fromages
    Le Brillat-Savarin, surnommé « le foie gras du fromage » en raison de sa texture onctueuse, porte, quant à lui, le nom d’un célèbre gastronome du XVIIIe siècle, à qui l’on doit l’aphorisme : « Un dessert sans fromage est une belle à qui il manque un œil » !
  • Moutarde
    Depuis 2009, l’IGP Moutarde de Bourgogne permet de reconnaître la moutarde 100 % Bourgogne fabriquée avec des graines de moutarde de Bourgogne, du vin blanc sous appellation d’origine de Bourgogne et transformée en Bourgogne.
  • Pain d’épices
    Renommé pour sa finesse, le biscuit au miel trouve bien vite un public de gourmands et on comptera jusqu’à 12 fabriques en Côte-d’Or ! Aujourd’hui, Mulot et Petitjean est la dernière maison de maîtres pain d’épiciers dijonnais
  • Poissons de la Saône
    Carpes, brochets, sandres, perches... la Côte-d’Or représente un joli réservoir de poissons, que les cuisiniers savent sublimer !
  • Truffe
    La truffe de Bourgogne est un produit de luxe qui apprécie les plateaux calcaires dominant la côte viticole et les truffières constituées de friches et de sous-bois.
  • Vins
    C’est en Côte-d’Or que sont élaborés les vins les plus prestigieux de la Bourgogne, essentiellement en vins rouges pour les Côte-de-Nuits, et en rouges et blancs pour les Côte-de-Beaune. En 2017, les producteurs de l’appellation régionale « Bourgogne », localisés dans les Côtes de Beaune et de Nuits, ont obtenu la mention complémentaire « Bourgogne Côte d’Or ».

14 chefs étoilés qui subliment les produits de Côte-d’Or

  • Patrick Bertron, chef de La Côte-d’Or à Saulieu
  • William Frachot, chef du restaurant William Frachot à Dijon
  • Nicolas Isnard et David Le Comte, Chefs de l’Auberge de la Charme à Prenois
  • Edouard Mignot, chef de l’Ed.Em à Chassagne-Montrachet
  • Keishi Sugimura, chef du Bénaton à Beaune
  • Christophe Bocquillon, chef du Jardin des Remparts à Beaune
  • Louis-Philippe Vigilant, chef de Loiseau des Ducs à Dijon
  • Christophe Quéant, chef du Carmin à Beaune
  • Takashi Kinoshita, chef du restaurant du Château de Courban à Courban
  • Stéphane Derbord, chef du restaurant Stéphane Derbord à Dijon
  • Guillaume Royer, Chef du restaurant Le 1131 à La Bussière-sur-Ouche
  • Philippe Augé, chef de La Table de Levernois à Levernois
  • Keigo Kimura, chef de l’Aspérule à Dijon
  • Mourad Haddouche, chef de Loiseau des Vignes à Beaune
Marie-Claire Bonnet-Vallet

« La Côte-d’Or a depuis longtemps résolu une équation de la réussite en matière de gastronomie. Au talent de ses cuisiniers s’ajoutent des conditions naturelles d’exception, géographiques et géologiques qui permettent une grande diversité des productions. Par ailleurs, nous bénéficions d’une tradition culinaire solidement ancrée dans l’Histoire et forte de nombreuses influences.
Grandes foires médiévales, marchands lombards, grands ducs Valois avec l’influence des Flandres... la Côte-d’Or est une terre de passage, souvent envahie mais aussi, de fait, qui s’en est trouvée enrichie. Vu de loin, grâce à nos vins* réputés mondialement, l’art de bien manger s’incarne naturellement à Beaune et sur la Route des grands crus ; en réalité, c’est dans l’ensemble du département que s’épanouit notre gastronomie, ce qui permet à la Côte-d’Or de rayonner bien au-delà de la Bourgogne. »

Marie-Claire Bonnet-Vallet

Conseillère Départementale, Vice-Présidente Commission : Education, Tourisme, Sport et Culture