Actualité

Agriculture
Aménagement rural
Eaux et Milieux Aquatiques
Environnement

Le Département se mobilise pour les éleveurs de Côte-d’Or

Publié le 13/09/2019

L’Assemblée départementale a voté à l’unanimité une aide d’urgence pour tous les éleveurs de Côte-d’Or touchés par la sécheresse survenue en 2019.

Partager :
Imprimer :
Session extraordinaire

Compte tenu du grave épisode de sécheresse de 2019, l’Assemblée Départementale de la Côte-d’Or s’est réunie, le 9 septembre, en session extraordinaire et a adopté à l’unanimité un programme d’aide d’urgence pour les éleveurs côte-d’oriens.

Cette année, le manque d’eau est la conséquence la plus importante de la sécheresse en Côte-d‘Or et pose des problèmes pour l’abreuvage du bétail.

Le secteur de l’Auxois-Morvan est particulièrement impacté et durement touché par la faiblesse des précipitations.
Ce territoire compte la présence de près de 160 000 bêtes, représentant 75 % du cheptel côte-d’orien.

Une aide d’urgence pour les éleveurs

Le Département s’engage à apporter son aide via un programme de soutien financier d’urgence aux collectivités et aux syndicats de l’eau, notamment le SESAM (Syndicat des Eaux et de Services Auxois-Morvan).

Ce soutien financier a pour objectif d’apporter aux collectivités et syndicats de l’eau une aide financière à hauteur de 50 % au maximum selon la gravité de la carence en eau constatée sur le territoire, pour un montant de dépenses d’investissement de 50 000 € HT maximum par projet.

L’aide concerne les collectivités et syndicats du territoire Auxois-Morvan, mais également toutes collectivités et syndicats en dehors de ce territoire. Pour ces derniers, les demandes seront reçues et étudiées au cas par cas.

François Sauvadet

«  Les aides apportées aux éleveurs doivent être à la fois économiquement durables, mais aussi économiquement tenables »

François Sauvadet

Président du Département de la Côte-d’Or

Infos en +

Les dispositifs d’aide mis en place par le Département lors de l'épisode de sécheresse de 2018 continuent d’être actifs :

  • aides aux bâtiments de stockage de fourrages
  • aides à la création de cuves de récupérations des eaux de pluies

A travers son schéma d’adaptation au changement climatique, le Département s’est engagé, avec la Chambre d’agriculture, à trouver des solutions pour aider notamment les éleveurs à faire face aux aléas climatiques.