Actualité

Personnes âgées

Le Département est aux côtés des personnes en perte d’autonomie

Publié le 29/05/2020

L’une des missions essentielles du Département en cette période de crise sanitaire est d’assurer le maintien du lien social avec les Côte-d’Oriens les plus fragiles. Quelles sont les dispositions prises pour les personnes âgées en perte d’autonomie ? Nous répondons aux questions concrètes des publics concernés.

Partager :
Imprimer :
Famille Côte-d'Or - La Grand-Mère

JE SUIS UNE PERSONNE ÂGÉE EN PERTE D’AUTONOMIE...

À DOMICILE

  • Vais-je continuer à percevoir l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ?
    OUI le versement des aides est maintenu dans les délais habituels
  • Mon aide à domicile peut-elle continuer à venir chez moi ?
    OUI tous les services d’aide à domicile mis en place dans le cadre de l’APA sont maintenus
  • Puis-je entrer en contact avec la Maison de l’autonomie ?
    OUI par téléphone au : 03 80 63 69 70
  • En me déplaçant à l’accueil de la Maison de l’autonomie :
    NON
  • Mon dossier doit être réétudié, est-ce que cette demande continue a être instruite pendant le confinement ?
    OUI les services assurent la continuité de traitement des dossiers en cours

EN ÉTABLISSEMENT

  • Vais-je continuer à percevoir l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ?
    OUI le versement des aides est maintenu dans les délais habituels
  • Ma famille peut-elle me rendre visite ?
    OUI sur rendez-vous et suivant les modalités de chaque établissement
Élodie LE VEY

“L’étude des demandes de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) se fait actuellement au cas par cas, uniquement via des entretiens téléphoniques. En tant que travailleur médico-social, il a fallu s’adapter aux circonstances mais c’est loin d’être évident. En effet, nous sommes contraints de nous appuyer principalement sur la parole des interlocuteurs (demandeurs et référents).

En temps normal, nous nous basons sur notre perception de la réalité de la situation lors des visites réalisées à domicile qui permettent parfois de trouver des solutions plus adaptées aux problèmes rencontrés. Pour les premières demandes, nous établissons un plan d’aide pour six mois avant la programmation, après la période de confinement, d’une visite à domicile qui permettra d’ajuster les besoins.”

Élodie LE VEY

Travailleur médico-social APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie)