Rechercher dans le site

Recherche avancée



Vous êtes ici : 

 

À la PMI je présente aussi ma carte vitale !

Depuis le 1er janvier 2017, les familles doivent présenter leur carte vitale aux consultations de protection Maternelle et Infantile (PMI) et en Centre de Planification et d'Education Familiale (CPEF). La consultation reste gratuite, c'est juste le mode de remboursement de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie (CPAM) à la collectivité qui change.

À la PMI je présente aussi ma carte vitale !

Désormais, la CPAM rembourse les actes médicaux réalisés par les médecins et les sages-femmes par voie dématérialisée.


Carte vitaleOn passe donc d'une logique de paiement forfaitaire à un paiement  à l'acte réalisé. En effet, si jusqu'à présent, la CPAM remboursait le Département sur la base d'un forfait pour les actes médicaux réalisés par la PMI, les directives nationales de la CPAM imposent aujourd'hui aux Caisses Primaires de rembourser les actes éligibles sur la base de l'établissement de feuilles de soins électroniques.


C'est pourquoi il est important que les familles reçues dans le cadre des consultations d'enfants de PMI et en CPEF viennent munies de leur carte vitale. Il en est de même pour les bilans en écoles maternelles. Toutefois, en l'absence de celle-ci, une feuille de soin papier pourra leur être remise


25 000 actes annuels concernés

 

En Côte-d'Or, cela concerne chaque année environ 14 000 actes médicaux en consultation d'enfants, 5 000 bilans de santé en écoles maternelles, 5 000 actes médicaux en CPEF et 1 000 actes médicaux de sages-femmes.


Des formations ont déjà été prodiguées et vont se poursuivre auprès des personnels impliqués car il s'agit d'un important changement de pratique. Par ailleurs, des logiciels et du matériel de lecture des cartes vitales des usagers ont été acquis.


 

  La carte vitale, pourquoi ?
 

Elle permet au médecin ou à la sage-femme de vous identifier et de réaliser une feuille de soins qui est indispensable pour le paiement de la consultation par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.


Article publié le 19 janvier 2017

 

 

Le saviez-vous ?

 

  • Les actes réalisés, rentrant dans le cadre de la prévention, sont pris en charge à 100 % par la CPAM, vous n'êtes donc pas sollicités sur le plan financier.
  • Les consultations apparaissent sur le décompte que la CPAM vous envoie, au même titre que les autres actes médicaux que vous engagez.
  • Les familles sans couverture sociale seront toujours accueillies dans les consultations.
  • L'anonymat pour certains actes (contraception chez une mineure, IVG...) sera préservé s'il est demandé.
  • La mise en place de ce nouveau système de “remboursement à l'acte” devrait générer une recette supplémentaire de 150 000 € par an pour le Département.
  • Une convention de financement et de partenariat a été mise en place entre la CPAM de la Côte-d'Or et le Conseil Départemental pour acter ce nouveau mode de prise en charge.

 

 

    Accueil | Plan de navigation | Mentions légales | Charte graphique | Crédits | Contacter le webmaster

Copyright © 2010 - Conseil Départemental de la Côte-d'Or. Tous droits réservés.

 

Conseil Départemental de la Côte-d'Or - 53 bis, rue de la Préfecture - 21035 Dijon Cedex - Tél. 03 80 63 66 00 - SIRET : 222 100 018 00019 - APE : 751A

www.cotedor.fr