Rechercher dans le site

Recherche avancée



Vous êtes ici : 

 

Le Conseil Général investit pour l'avenir de la Côte-d'Or

Le Conseil Général de la Côte-d'Or a voté son budget 2013. Près de 550 millions d'euros seront consacrés aux 2 piliers de l'action départementale : la solidarité envers les Côte-d'Oriens les plus fragilisés et l'accompagnement des territoires. "Malgré un contexte incertain et des réformes inquiétantes, nous continuerons d'investir dans les grands projets parce qu'ils permettent de soutenir l'économie et donc l'emploi", a indiqué François Sauvadet, le président du Conseil Général.

Le Conseil Général investit pour l'avenir de la Côte-d'Or

Les conseillers généraux se sont réunis les 13 et 14 décembre derniers au cours de la traditionnelle session budgétaire pour voter le budget 2013. Il a été adopté à l'unanimité, par les conseillers généraux de la majorité départementale. Le groupe des Forces de Progrès a voté contre.

Le budget 2013 a été élaboré dans un contexte économique et financier très tendu. "Nous avons à faire face à des charges qui ne cessent d’augmenter et à des dotations de l'Etat aux collectivités en baisse pour la première fois, a indiqué François Sauvadet. Malgré ces incertitudes, nous avons souhaité maintenir le vote de ce budget en fin d’année, afin de garantir les engagements du Département."

Le Conseil Général de la Côte-d'Or fait clairement le choix d’un budget volontariste engagé aux côtés des Côtes-d’Oriens et de l’emploi dans les territoires. Il assume son choix de poursuivre sa politique de grands travaux, synonymes d’emploi et donc d’avenir. "Aménagement numérique, reconstruction du collège de Brochon, contournement de Mirebeau-sur-Bèze, rocade de Beaune…Nous tiendrons les engagements tenus, parce que les projets que nous finançons permettent de construire la Côte-d'Or de demain", a rappelé François Sauvadet.


Priorité à la solidarité et aux territoires


Par des efforts de gestion permanents, d’optimisation des dépenses, de rationalisation des choix, de partenariats exigeants, le Conseil Général s’engage, à travers un budget 2013 à :

- Etre solidaire envers les Côte-d’Oriens : en assumant pleinement ses compétences, tant en matière de versement de prestations sociales que de prévention du risque social, et en continuant de s’assurer que chaque euro dépensé aille bien à ceux qui en ont le plus besoin.

- Soutenir l’économie, en accompagnant les projets des communes, avec les contrats AmbitionS Côte-d’Or, le dispositif villages Côte-d'Or, parce que l’aménagement du territoire demeure une mission essentielle en temps de crise pour soutenir l’investissement et l’emploi

Un budget 100% Côte-d'Or

Budget 2013

 
 

A lire sur Côte-d'Or Magazine

picto carré flèche  Retrouvez le dossier consacré au Budget 2013 sur Côte-d'Or Magazine

 

 

 

Un voeu contre la réforme du mode de scrutin des conseillers généraux
 

Au cours de la session, les élus de la majorité départementale ont voté un voeu contre le projet de loi du gouvernement, "en rupture totale avec une juste représentation des populations et des territoires.Il va conduire à la disparition de nombreux cantons ruraux au sein du futur conseil départemental" a indiqué François Sauvadet.

Le gouvernement prévoit de diviser par deux le nombre de canton dans chaque département. La Côte-d’Or passerait ainsi à 22 cantons contre 43 cantons actuellement. La réforme prévoit des cantons de 24 000 habitants en moyenne (plus ou moins 20 %) avec dans chacun un binôme, deux conseillers départementaux, un homme et une femme, et leurs suppléants. En Côte-d’Or, l’axe Dijon-Beaune (périmètre du Schéma de Cohérence Territoriale du Dijonnais et du SCOT Beaunois), passerait à 32 conseillers départemen-taux sur 44 au total dans le futur conseil départemental. Il resterait donc 6 cantons pour représenter plus de 500 communes.

"Ce nouveau système électoral marque la disparition des Conseils Généraux, garants de l’équilibre territorial entre zones urbaines et espace rural. C’est l’avènement d’une conception démographique où seule compte la loi du nombre, au détriment de l’aménagement du territoire et de la qualité de vie", dénonce le groupe de la majorité départementale.


Voir le voeu

    Accueil | Plan de navigation | Mentions légales | Charte graphique | Crédits | Contacter le webmaster

Copyright © 2010 - Conseil Général de la Côte-d'Or. Tous droits réservés.

 

Conseil Général de la Côte-d'Or - 53 bis, rue de la Préfecture - 21035 Dijon Cedex - Tél. 03 80 63 66 00 - SIRET : 222 100 018 00019 - APE : 751A

Google+

www.cotedor.fr