Rechercher dans le site

Recherche avancée



 

Vivre et combattre dans les tranchées

Le journal du 27e RI relate la « vie monotone des tranchées » en précisant : « Celles‐ci ont été munies de banquettes de tir, de créneaux, d'observatoires, de postes de commandement. Les deux adversaires se bornent ordinairement à rester sur la défensive. Français et Boches veillent au créneau, s'efforçant de surprendre les mouvements et les travaux de l'adversaire ; mais aussi, malheur à qui s'attarde derrière un créneau repéré : le Boche en face est à l'affût, souvent muni d'un fusil à lunette, qui donne à son tir une extrême précision, et bien des braves du 27e ont payé de leur vie l'oubli, quelquefois volontaire, des précautions à prendre pour observer l'ennemi. »

Vivre et combattre dans les tranchées

Soldats du 16e Chasseur de Beaune au front avec des

 

Les chevaux clairs du 16e Chasseur de Beaune peints en noir !

 

Un soldat artiste du 16e Chasseur à cheval et sa bicyclette !

 

17 avril 1917 offensive de Champagne bois de la grille

 

 

Près de Richecourt (Meuse), tranchée française de première ligne.
Tirage papier - coll. Bibliothèque Municipale De Dijon (cliché E. Juvin).

 

 

 

Retrouvez les 22 visuels commentés
 

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22
 

 

    Accueil | Plan de navigation | Mentions légales | Charte graphique | Crédits | Contacter le webmaster

Copyright © 2010 - Conseil Départemental de la Côte-d'Or. Tous droits réservés.

 

Conseil Départemental de la Côte-d'Or - 53 bis, rue de la Préfecture - 21035 Dijon Cedex - Tél. 03 80 63 66 00 - SIRET : 222 100 018 00019 - APE : 751A

www.cotedor.fr