Rechercher dans le site

Recherche avancée



 

Au Poilus-Palace les soldats se délassent

Dans la gare de Dijon où se croisent de très nombreux trains militaires, cette cantine offre une halte plaisante aux soldats montant au front ou partant en permission. Sa popularité est bien affirmée dans son surnom familier de « Poilus‐Palace ». Ici, le vin, ou plutôt le « pinard », cher aux gosiers des « Pioupious » et autres « Poilus », voire « Tommies » (soldats britanniques) ou « Diggers » (soldats australiens) mais probablement pas « Doughboys » ou « Sammies » (soldats américains, surveillés par les ligues de vertu...), est vendu à des tarifs très inférieurs à ceux pratiqués près des lignes !

Au Poilus-Palace les soldats se délassent

Dijon, cantine des permissionnaires dite

 

Dijon, cantine des permissionnaires dite

 

 

Dijon, Gare ferroviaire, le foyer du soldat, ou « Poilus-Palace », ouvert le 14 avril 1916.
Carte Postale - coll. particulière.

 

 

 

Retrouvez les 22 visuels commentés
 

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22
 

 

    Accueil | Plan de navigation | Mentions légales | Charte graphique | Crédits | Contacter le webmaster

Copyright © 2010 - Conseil Départemental de la Côte-d'Or. Tous droits réservés.

 

Conseil Départemental de la Côte-d'Or - 53 bis, rue de la Préfecture - 21035 Dijon Cedex - Tél. 03 80 63 66 00 - SIRET : 222 100 018 00019 - APE : 751A

www.cotedor.fr