Rechercher dans le site

Recherche avancée



 

Des blessés par centaines de milliers

Peut-être 20 à 40 millions de blessés dont 3,5 millions pour la France. Tous les établissements de soins préexistant au conflit en Côte-d'Or sont mobilisés pour accueillir les blessés. L'afflux considérable oblige cependant à ouvrir des hôpitaux temporaires dans d'autres lieux : lycées à Dijon, anciens couvents à Beaune ou Châtillon‐sur‐Seine… Certains soldats y poursuivent une simple convalescence avant de repartir au combat. Pour d’autres commence une longue suite de soins tâchant de réparer les traumatismes profonds et souvent inconnus jusqu’alors apportés par cette « guerre industrielle ».

Des blessés par centaines de milliers

Dijon, port du canal, blessés débarqués d'une péniche

 

Châtillon-sur-Seine, salle d'opération de l'hôpital

 

Dijon, le lycée Saint-Joseph en hôpital pour les cheminots

 

Dijon, institut Boyer, groupe de soldats sourds

 

 

Seurre, hôtel‐Dieu, la salle des hommes.
Tirage papier – coll. Hôpital de Seurre.

 

 

 

Retrouvez les 22 visuels commentés
 

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22
 

 

    Accueil | Plan de navigation | Mentions légales | Charte graphique | Crédits | Contacter le webmaster

Copyright © 2010 - Conseil Départemental de la Côte-d'Or. Tous droits réservés.

 

Conseil Départemental de la Côte-d'Or - 53 bis, rue de la Préfecture - 21035 Dijon Cedex - Tél. 03 80 63 66 00 - SIRET : 222 100 018 00019 - APE : 751A

www.cotedor.fr