Rechercher dans le site

Recherche avancée



 

Des soldats et des canons

En 1914, la Côte-d’Or compte trois villes de garnisons - Dijon, avec huit casernes, Auxonne et Beaune - et un terrain d’aviation à Longvic. Les fantassins des régiments d’infanterie forment le plus gros des troupes que côtoient quelques chasseurs à cheval. De plus, à Dijon, outre les pièces d’artillerie des six forts de la place, le 48e régiment d’artillerie de campagne aligne ses trente-six canons de 75 à tir tendu et rapide, arme emblématique de la guerre offensive. Embarquées le 6 août sur un train à destination de la frontière belge, les neuf batteries de ce régiment s’illustreront par la suite à Verdun et en Champagne.

QR Code 02

Des soldats et des canons

Images d'Epinal de soldats français

 

Batterie de 155 Saint-Chamond au front

 

Saulieu, batterie d’artillerie de campagne et ses canons de 75 sur le Champ de Foire (place du 16 juin).

 

Artilleurs devant leur canon

 

Saulieu, batterie d’artillerie de campagne et ses canons de 75 sur le Champ de Foire (place du 16 juin).
Plaque de verre - coll. Association Les Amis du Vieux Saulieu.

 

 

Retrouvez les 22 visuels commentés
 

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22
 

 

    Accueil | Plan de navigation | Mentions légales | Charte graphique | Crédits | Contacter le webmaster

Copyright © 2010 - Conseil Départemental de la Côte-d'Or. Tous droits réservés.

 

Conseil Départemental de la Côte-d'Or - 53 bis, rue de la Préfecture - 21035 Dijon Cedex - Tél. 03 80 63 66 00 - SIRET : 222 100 018 00019 - APE : 751A

www.cotedor.fr