Rechercher dans le site

Recherche avancée



Vous êtes ici : 

 

La côte-d'Or 2.1 : les résultats de l'enquête

En novembre dernier, nous avons également souhaité vous donner l’occasion de vous exprimer sur nos politiques actuelles et sur celles auxquelles vous estimez que le Conseil Général doit se consacrer.

Vous avez été 10 000 à répondre à notre enquête, en nous faisant part de vos satisfactions et de vos priorités. Comme promis, nous vous livrons aujourd'hui les résultats de cette enquête et vous invitons à prolonger cet échange dans le cadre des Rencontres départementales organisées en Côte-d’Or du 13 mars au 11 avril.

La côte-d'Or 2.1 : les résultats de l'enquête

Le bien vivre 100 % Côte-d’Or !

95 %

D’entre vous se disent satisfaits, voire très satisfaits de vivre en Côte-d’Or.

83 % se félicitent notamment du cadre et de la qualité de vie que vous associez majoritairement à notre département. La gastronomie et le tourisme se placent respectivement en 2e et 3e position, preuve que ces thèmes qui font la renommée de la Côte-d'Or au-delà de nos frontières sont aussi des thèmes qui vous tiennent à coeur.

En revanche, le dynamisme économique et l’innovation se placent en queue de votre classement. Pourtant, l’excellence économique et l’excellence technologique s’expriment en Côte-d'Or et représentent pour le département un réel potentiel à la fois de développement et d'attractivité.

 

 

Sur les thèmes suivants vous êtes globalement : Très satisfait Satisfait Pas satisfait
Cadre de vie 17,49 % 75,25 % 37,26 %
Conditions de logement  33,98 % 59,35 % 36,67 %
Développement économique et de la création d’emplois  31,11 % 32,59 % 66,30 %
Protection de l’environnement  33,74 % 63,53 % 32,73 %
Offre de transports en commun  11,77 %  53,64 %  34,59 %
Desserte routière  10,71 %  67,61 %  21,68 %
Offre de soins  18,17 %  63,51 %  18,32 %
Accès aux nouvelles technologies de l’information  39,17 %  60,63 %  30,20 %
Offre culturelle, de sport et de loisirs  12,86 %  72,77 % 14,37 %
Offre en équipements scolaires  11,42 %  75,78 %  12,80 %
Offre de services publics de proximité (crèches, poste …)  36,30 %  63,09 %  30,61 %
Concertation avec les citoyens  33,45 %  51,23 %  45,32 %

 

Soutien aux personnes âgées

Vous dites oui à

90 %

Pour près de 90 % d’entre vous, le soutien aux personnes âgées est une question prioritaire. Chef de file de la solidarité, le Conseil Général partage cette préoccupation et entend aider les aînés à bien vieillir, même quand la dépendance s'installe.

Une très grande majorité d'entre vous (86 %) partage cette volonté de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées, aussi longtemps que cela est possible et souhaité. Pour cela, nous disposons de l'Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA).

 Financée par le Conseil Général, elle a permis en 2012 l’accompagnement personnalisé de 5 600 personnes âgées, leur permettant de rester à domicile, dans de bonnes conditions : aide à la personne, ménage, courses, repas et adaptation du logement.

 

Que vous résidiez en ville ou à la campagne, vous soutenez la volonté du Conseil Général de maintenir les collèges en milieu rural. Alors que d'autres départements ont fermé certains de leurs établissements à la rentrée 2012, la Côte-d'Or a, quant à elle, fait le choix de conserver ses 47 collèges publics, y compris les plus petits, implantés dans les territoires ruraux, afin de privilégier une “éducation de proximité” et un dynamisme de vie dans tous les territoires du département.

Le maintien des collèges en milieu rural

Vous dites oui à

94 %

 

 

Pour le juste prix à la cantine des collèges

Vous dites oui à

91 %

Dans les cantines des collèges de Côte-d'Or, près de 2,5 millions de repas sont servis chaque année. Le Conseil Général finance 55 % du coût moyen d'un repas (7,90 €). Selon vous, l’instauration progressive d’un tarif unique pour tous les collèges du département d'ici 2014, mesure approuvée par le Conseil Général fin 2011, est une mesure juste. Quel que soit le collège que l'élève fréquente, son repas ne lui coûtera que 3,56 €.
 

 

Malgré les différentes technologies proposées, l'accès à internet haut débit en Côte-d'Or reste inégal selon les territoires (vous êtes satisfaits à 67 % en agglo et à 59 % hors agglo).

Le Conseil Général a voté un Schéma Départemental d'Aménagement Numérique ambitieux (210 M€) visant l’accès au très haut débit pour tous d’ici 2025. Que vous soyez internautes “des villes ou des champs”, vous vous déclarez à 90 % en adéquation avec cette politique d’aménagement progressif donnant priorité aux communes les moins dotées, aux entreprises et sites stratégiques (hôpitaux et collèges).

Pour la stratégie d'aménagement numérique
vous dites oui à

90 %

 

 

Pour le soutien aux communes
vous dites oui à

92 %

Vous êtes près de 75 % à considérer que le soutien aux territoires ruraux est une priorité et plus encore, 92 % (aussi urbains que ruraux) à estimer que le Conseil Général doit continuer de soutenir l’investissement des communes de Côte-d’Or.

Le programme Village Côte-d'Or accompagne les collectivités locales dans leurs projets d'investissements courants. Depuis 2009, 585 communes, communautés de communes et syndicats ont profité du dispositif. Pour 7 M€de subvention accordés par le Conseil Général, ce sont près de 30 M€ de travaux qui ont pu être réalisés. C’est ça l’effet levier de nos investissements !

Par ailleurs, avec les contrats AmbitionS Côte-d'Or, le Conseil Général accompagne les intercommunalités dans la réalisation de projets d'intérêt communautaire. Depuis leur création en 2009, le Conseil Général a ainsi contractualisé son soutien avec 29 des 31 communautés de communes de Côte-d’Or, apportant près de 124 M€ de financement à leurs projets.

 

 

Que vous résidiez en ville ou à la campagne, vous soutenez la volonté du Conseil Général de maintenir les collèges en milieu rural. Alors que d'autres départements ont fermé certains de leurs établissements à la rentrée 2012, la Côte-d'Or a, quant à elle, fait le choix de conserver ses 47 collèges publics, y compris les plus petits, implantés dans les territoires ruraux, afin de privilégier une “éducation de proximité” et un dynamisme de vie dans tous les territoires du département.

Soutien à l'Agriculture
vous dites oui à

82 %

 

 

 


Grandes infrastructures

Importantes mais non prioritaires

72 %

Vous êtes 72 %à estimer que les grands équipements sont importants mais
aujourd’hui non prioritaires. Pourtant, soutenir la création de ces infrastructures, en investissant dans la construction d'un collège, d'une rocade,
d'une ligne à grande vitesse… c’est participer à l'aménagement du territoire, mais aussi permettre au département de gagner en attractivité, favoriser le dynamisme économique et… mener la bataille de l'emploi.

Dans cette perspective, le Conseil Général a participé au financement de la ligne TGV Rhin-Rhône (ne relevant pas de sa mission pour 71 % d'entre vous), de la LiNo (approuvée par contre à 74 %), de l'aéroport Dijon-Bourgogne ou encore du tramway.
 

Alors, stop ou encore ?
Gageons que cette question fera débat au  sein des Rencontres départementales.

 

 


 

Bien desservie par les infrastructures routières, mais aussi ferroviaires, aériennes
et fluviales, qui contribuent à son attractivité, la Côte-d’Or satisfait 78 % d’entre
vous pour sa desserte routière.

 

Au cours des dernières années, le Conseil Général s'est engagé dans une politique volontariste en initiant ou accompagnant la réalisation d'infrastructures importantes pour la mobilité en Côte-d'Or : la LiNo, les liaisons Dijon/Is-sur-Tille et Dijon/Arc-sur-Tille. En 2013, deux nouveaux chantiers majeurs seront lancés : les contournements de Beaune et de Mirebeau-sur-Bèze.
Vous déclarez à 91 % considérer l’entretien des routes et la sécurité routière comme une politique prioritaire.

Desserte routière
vous êtes satisfaits à

78 %

C’est le Département qui entretient, exploite et aménage le réseau des 6 000 km de routes départementales : réfection des bitumes, signalisation, fauchage, déneigement, réaménagement de carrefours... 74 % d'entre vous s’estiment satisfaits de l’entretien de ces routes départementales et de la sécurité routière qui y règne.

Bien que la Côte-d'Or soit un des départements les plus sûrs de France (entre 2000 et 2010, le nombre de tués sur les routes a été divisé par trois), le Conseil Général ne relâche pas son effort en matière de sécurité routière.

Depuis 2009, il met en oeuvre son programme Christian Myon qui regroupe un ensemble d'actions de sensibilisation, d'information et de formation en direction des scolaires, des entreprises, des collectivités, des agents départementaux... destinées à faire évoluer les comportements au volant

 

 

Pour le soutien aux jeunes
vous dites oui à

  78%

Le soutien aux jeunes est une priorité pour 78 % d’entre vous et vous êtes
87 % à être satisfaits des équipements scolaires de Côte-d’Or.

Le Conseil Général a pour compétence légale la gestion du patrimoine immobilier, du fonctionnement matériel et de l'équipement des 47 collèges publics de Côte-d'Or qui accueillent plus de 20 000 élèves. Au cours des dix dernières années, 174 M€ ont été investis dans ces collèges. Selon vous, aujourd'hui en période de tension budgétaire, le Conseil Général doit s’attacher plus à l’entretien des collèges existants qu’à la construction de nouveaux. En 2011, le Conseil Général a investi 6,2 M€ dans l'entretien et la modernisation des collèges du département (305 € par collégien). En avril, il lancera la reconstruction du collège La Champagne à Brochon. Ce projet représente un gros effort pour le Conseil Général (14,5 M€) mais l’établissement ne répondait plus aux normes et attentes actuelles. Les quelque 600 collégiens de l'établissement gagneront en qualité d'accueil et d'apprentissage, tandis que ce chantier de 3 ans fera travailler les entreprises du bâtiment locales.

Seconde priorité : leur équipement numérique. Le Conseil Général finance les outils permettant l'usage des Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement (Tableaux Blancs Interactifs, visioconférence, tablettes numériques…). Il a doté, à la rentrée 2012, tous les élèves de sixième d’une clé USB, la KeySchool 21, véritable “cartable numérique” comportant des logiciels bureautiques, utilitaires et multimédia, et des ressources départementales. Vous êtes 52 % à en avoir entendu parler.

Pour 72 % d'entre vous, la politique en matière de transport scolaire doit également être un axe prioritaire. Là aussi, le Conseil Général a fait un choix fort, assurant la gratuité du transport scolaire en Côte-d'Or pour 24 000 élèves, alors que nombre de départements y ont renoncé. Mais cette gratuité a un coût pour la collectivité départementale de 24 M€par an, un coût qui pourrait augmenter avec la réforme des rythmes scolaires. Vous êtes d'ailleurs 44 % à estimer que l’Etat devrait participer au financement de ce surcoût.

 

 

Seulement 27 % d’entre vous connaissent la Maison Départementale de l'Autonomie. Expérimenté en Côte-d’Or depuis trois ans, ce “guichet unique” accompagne les personnes en perte d'autonomie, du fait de l'âge ou d'un handicap, dans leurs démarches administratives et le versement des aides : l’Allocation Personnalisée d’Autonomie pour les personnes âgées ou la Prestation Compensatrice du Handicap pour les personnes en situation de handicap. N’hésitez pas, poussez la porte et entrez!

Maison de l'autonomie

27 %

 

 

    Accueil | Plan de navigation | Mentions légales | Charte graphique | Crédits | Contacter le webmaster

Copyright © 2010 - Conseil Départemental de la Côte-d'Or. Tous droits réservés.

 

Conseil Départemental de la Côte-d'Or - 53 bis, rue de la Préfecture - 21035 Dijon Cedex - Tél. 03 80 63 66 00 - SIRET : 222 100 018 00019 - APE : 751A

www.cotedor.fr