Rechercher dans le site

Recherche avancée



Vous êtes ici : 

 

Formation aux gestes de premiers secours

Comment porter secours à une personne qui s’étouffe, qui saigne, qui est inconsciente, qui présente une plaie grave, une brûlure..? A l’instar du collège Gaston Bachelard à Dijon, depuis plusieurs années, certains établissements de Côte-d’Or ont développé des modules de formation aux premiers secours. Aujourd’hui, parce que posséder les bases du secourisme développe le sens civique et valorise l'image de l'élève,  cette formation est étendue à tous les collèges de Côte-d’Or.

Formation aux gestes de premiers secours

Apprendre à sauver des vies

Mieux être en société

 

 

Au collège, objectif : PSC1

 

picto carré flèche Au collège, l'élève bénéficie d’une formation par des professionnels jusqu'à l'obtention de l'unité d'enseignement " Prévention et secours civiques de niveau 1" (PSC1) qui tient compte, notamment, de la formation "apprendre à porter secours" (APS) dispensée à l'école primaire.

 

Cette formation de base d'une dizaine d'heures consiste à apprendre et à pratiquer les gestes élémentaires de secourisme permettant d'agir efficacement en attendant l'arrivée des secours ce qui positionne l’élève en cas d’accident, comme le premier maillon de la chaîne de secours en France : la compression locale en cas de saignement abondant, la position latérale de sécurité quand la victime est inconsciente, la désobstruction des voies aériennes si la victime s’étouffe. Autant de gestes simples qui peuvent sauver.

 

Le Conseil Départemental de la Côte d'Or, l’Education Nationale représentée par le Rectorat et l’Inspection Académique de la Côte-d’Or et le Service Départemental d’Incendie et de Secours de la Côte-d’Or (SDIS), ont signé une convention pour atteindre cet objectif de santé publique au sein des collèges publics de la Côte-d’Or.

 

C’est le SDIS qui a été chargé par le Conseil Départemental de la Côte-d’Or et l’Education nationale par convention, d'organiser la formation des futurs formateurs de l’Education Nationale (douze formateurs par an maximum pendant trois ans).

 

Des défibrillateurs dans les collèges

 

Fin 2011, seize collèges disposant de gymnase ou d'une salle multisports se sont vus attribuer une subvention afin d'acquérir un défibrillateur automatique externe.

Cet appareil, dont le rôle est d'analyser automatiquement l'activité du coeur d'une personne en arrêt cardio-respiratoire et, le cas échéant de réaliser une réanimation cardio-pulmonaire par un choc électrique, peut être utilisé par des secouristes habilités mais aussi par un public non formé, ce qui permet un sauvetage dans les délais recommandés (moins de cinq minutes).

 

 

 
Sensibiliser au risque

La loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique et la loi du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile ont rendu obligatoires dans les établissements d'enseignement publics et privés sous contrat des premier et second degrés :

 

  • la sensibilisation à la prévention des risques
  • l'information sur la mission des services de secours
  • la formation aux premiers secours
  • l'enseignement des règles générales de sécurité

 

    Accueil | Plan de navigation | Mentions légales | Charte graphique | Crédits | Contacter le webmaster

Copyright © 2010 - Conseil Départemental de la Côte-d'Or. Tous droits réservés.

 

Conseil Départemental de la Côte-d'Or - 53 bis, rue de la Préfecture - 21035 Dijon Cedex - Tél. 03 80 63 66 00 - SIRET : 222 100 018 00019 - APE : 751A

www.cotedor.fr